Langue
La Clau
La biscuiterie LOR, en difficultés, s’oriente vers la « famille » Cémoi
Langue

La biscuiterie LOR, fleuron économique des Pyrénées-Orientales, objet d’un redressement judiciaire en 2005 avant de bénéficier d’un regain salutaire, est désormais en procédure de liquidation. Installé dans à Cabestany, dans l’agglomération Perpignan Méditerranée, le fabriquant de rousquilles, tourons, nougats et croquants commercialisés principalement en territoire français, rencontre de nouvelles difficultés financières depuis 2012, justifiant son inclusion dans la liste des 423 entreprises défaillantes du Pays Catalan.

Le confiseur Sucralliance est intéressé par une reprise de LOR

L’évolution de LOR, en activité depuis 1874, devrait conduire vers une reprise par Sucralliance, confiserie dont le siège est installée à Toulouges, dans la même agglomération. Cette importante société, méconnue du grand public, est dirigée par Michel Poirrier, frère du PDG du puissant groupe chocolatier Cémoi, installé à Perpignan. Par cette stratégie, Sucralliance, qui dispose d’unités de productions à Saint-Florentin, dans le département de l’Yonne, et à Carentan, dans le département de la Manche, s’adjoindrait les sites de LOR à Perpignan et Montélimar, ce dernier acquis en 1995.

Partager