Langue

Plusieurs représentants de la ville de Figueres et de St Petersbourg, aux États-Unis, se sont réunis mardi pour signer un accord de jumelage fondé sur la figure de Salvador Dalí. Ces dernières, les passerelles se sont renforcées entre la Fondation Gala-Dalí de Figueres, et le Salvador Dalí Museum de la ville de Floride, qui abrite la plus grande collection d’oeuvres daliniennes située à l’extérieur de la Catalogne et de l’Europe, composée de 96 tableaux et des milliers d’objets. La rencontre, qui se déroulait à St Petersbourg, était menée par le premier adjoint de la mairie de Figueres, Francesc Canet, selon lequel le jumelage évoqué pourrait se concrétiser par l’organisation aux USA d’un marché consacré aux produits de la région de l’Empordà, qui entoure sa ville, ainsi que plusieurs séjours d’étude proposés aux étudiants de Figueres. Ce partenariat, dont le projet doit être prochainement complété par d’autres idées à caractère touristique, s’est conclus à l’occasion de l’inauguration du nouveau Musée Dalí de Sant Petersburg, doté d’une surface de plus de 6000 m², pour un prix de réalisation de 36 millions d’euros. Selon le délégué du Gouvernement de Catalogne aux Etats-Unis, Andrew Davis, présent lors de la signature, ce nouveau musée, deux fois plus grand que le précédent, constitue « la première occasion, pour de nombreux Américains, de se familiariser avec la culture catalane ». En clin d’oeil au Théâtre-Musée Dalí de Figueres, ce nouveau musée de Floride comporte 900 panneaux de verre qui constituent une forme géodésique, unique sur le continent américain, parfaitement semblable à la coupole du musée de Figueres.

Partager