Langue
La Clau
Jean Castex devient «Monsieur médailles françaises» aux JO de Paris
Langue

Le maire de Prades, Jean Castex, a été promu délégué interministériel aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 par le conseil des ministres, en septembre dernier. Mais en continuité, l’ancien secrétaire général adjoint de l’Elysée sous Nicolas Sarkozy et actuel conseiller départemental des Pyrénées-Orientales devient président de l’Agence nationale du sport (ANS). Le 21 avril, cette nouvelle structure a été officialisée par décret, en remplacement du Centre national pour le développement du sport (CNDS), qui avait été créé en 2006. Le nouvel outil gouvernemental est un groupement d’intérêt public (GIP) qui emploiera environ 60 salariés; Son but principal est d’assurer au moins 80 médailles françaises aux JO.

Un outil pour visibiliser la France dans le monde

Cette Agence nationale du sport, dont les contours sont encore nébuleux, devra également « soutenir des projets visant le développement de l’accès au sport de tous les publics » en France, selon ses principes fondateurs. Elle détectera et fera émerger les talents, puis elles les propulsera vers l’élite. Ces sportifs de demain, envisagés comme des porte-drapeaux, porteront renforceront la visibilité du sport tricolore et de la France au niveau mondial. L’Etat injecte 350 millions pour le démarrage de ce projet.

Partager