Langue

Les poissonneries de la Côte catalane, situées à Port-Vendres, ont inauguré ce jeudi 24 avril leur nouveau bâtiment commercial, qui met en valeur une gamme de produits à ranger dans la catégorie « épicerie fine de la mer ». Cette nouvelle adresse, dont la vocation est d’attirer une clientèle d’amateurs, comporte un design moderne et épuré. Véritable vitrine de grande échelle, installée dans le périmètre de la criée, elle suggère des coquillages et autres produits de la mer, à consommer sur place ou à emporter. La nouveauté du site, qui profite d’une surface de 700 m2, repose sur un bar à huîtres panoramique, qui propose plusieurs variétés de produits en provenance de l’extérieur du département des Pyrénées-Orientales, notamment de Bouzigues et d’Oléron. Les vins suggérés sont issus du territoire, notamment des Côtes du Roussillon blancs, pour une série alliances gastronomiques recommandées par la direction. L’histoire de ce lieu trouve son origine dans la famille Costesèque, qui a lancé un concept de grande poissonnerie, dans les années 1970. Le repreneur, Claude Badie, s’est attaché, lui aussi en famille, à faire perdurer puis à développer cette activité.

Une réalisation publique, de 1,85 millions d’euros

La construction de ce nouveau bâtiment prestigieux, qui a débuté en 2013, fait partie des objectifs contenus dans une Charte de développement portuaire signée en juillet 2000 par le Conseil Général des Pyrénées-Orientales, le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Perpignan et des Pyrénées-Orientales, la mairie de Port-Vendres et l’Etat. Par le biais de la société d’économie mixte Roussillon Aménagement, le Conseil général a assuré le rôle de maître d’ouvrage, sur un budget global de 1,85 million d’euros.

Partager