Langue

La dernière étude de l’Institut notarial de l’immobilier, portant sur le mois d’avril, révèle une montée spectaculaire des prix moyens de l’immobilier, toutes tendances confondues, dans le département des Pyrénées-Orientales, en comparaison avec le mois de mars. Directement puisés à la source, les chiffres indiquent une augmentation de 6,5% sur le territoire, qui se distingue nettement du Languedoc, en proie à une forte baisse, évaluée autour de 8%. Cette nouvelle situation, dans laquelle le Pays Catalan démontre une attractivité nouvelle, s’impose sur une période lors de laquelle les acheteurs ont vu leur pouvoir d’achat évoluer légèrement à la hausse, suite à la diminution des taux d’intérêt, entamée depuis plusieurs mois. Dans une logique inversée par rapport au reste du territoire français, le Pays Catalan a présenté pour l’année 2009 un simple recul de 1,1% des prix du logement ancien, alors que de grandes villes s’effondraient jusqu’à 10% et plus dans ce domaine. Mais en termes locaux, la cote immobilière perpignanaise a subi un recul de 10% à 20% pour le quartier Gare SNCF/Place de Catalogne, de l’automne 2008 à l’automne 2009, tandis que le quartier populaire du Vernet, au Nord, connaissait un début de revalorisation, manifestée par l’émergence de résidences de standing.

Partager

Icona de pantalla completa