Langue

Girona est la capitale de province la plus chère de Catalogne du Sud et la troisième du territoire espagnol, selon un barème, basé sur le prix du panier de la ménagère, révélé aujourd’hui par le Ministère de l’Industrie Espagnol. La ville espagnole la moins chère est actuellement Ávila, dans la province de Castilla et León, tandis que les plus onéreuses, sur les mêmes critères, sont Las Palmas, dans l’archipel de Canaries, et Saint-Sébastien, au Pays basque du Sud. Les produits alimentaires sont proposés à des prix largement plus élevés à Girona, où le poisson coûte 41% de plus que dans la ville andalouse de Cordoue, bien que Girona dispose d’un débouché maritime de la Costa Brava. Cette incohérence est également relevée pour les viandes, d’un coût élevé, comme les fruits, en dépit d’activités très dynamiques dans ces domaines dans la province voisine des Pyrénées-Orientales. L’Observatoire du Ministère de l’Industrie, qui passe régulièrement au crible le prix des produits de consommation courante de 54 villes d’Espagne pour établir un comparatif, relève à Girona une nouvelle inflation, la différence avec la ville la moins chère, Salamanque, étant de 14% en décembre 2008, avant de passer en ce début d’année à 17% par rapport à Ávila.

Partager

Icona de pantalla completa