Langue

Le turn-over de l’emploi en Catalogne du Sud, incomparable à celui de la France et des Pyrénées-Orientales, s’illustre actuellement par une surprenante proportion de contrats à durée déterminée (CDD), selon des chiffres révélés hier, lundi, à Girona, dans le cadre de la Journée mondiale pour le travail décent. Le syndicat Union Générale des Travailleurs (UGT) a ainsi averti d’une grave baisse des contrats de longue durée, ces derniers mois, dans la région de Girona, qui comprend les zones de Figueres, Figueres, L’Escala, Olot ou encore Puigcerdà. Les derniers chiffres fournis par le Ministère espagnol du Travail établissent à 82,75% la proportion de contrats temporaires signés dans la région entre janvier et septembre 2009, ce qui la situent au tout premier rang de toute l’Espagne. Toutefois, la province de Girona, qui rassemble 710.000 habitants, dispose d’un volume de Contrats à Durée Indéterminée (CDI) en recul de 25%, tandis que les CDD ont reculé de « seulement » 10%. Dans l’ensemble de l’Espagne, les CDI ont baissé de 33,4% et les CDI ont fléchi de 17% entre janvier et septembre, tandis que 1.534.476 contrats ont été signés, toute catégories confondues, dans un repli de 22,2% de moins en comparaison avec la même période de 2008.

Partager

Icona de pantalla completa