Langue

L’installation effective, ce mercredi matin à l’aéroport de Barcelone-El Prat, de la compagnie Ryanair, comporte des conséquences directes sur l’aéroport de Girona-Volibí d’Onyar, déjà annoncées lors de ces dernières semaines. Selon un calcul effectué par l’Agence Catalane d’Informations, l’opérateur à bas coût irlandais, qui propose désormais 197 vols hebdomadaires depuis le Prat, réduire de 36 % ses rotations à Girona. Cette dernière plateforme aéroportuaire, qui profitait jusque-là de 293 rotations hebdomadaires, verra ce volume réduit à 187 mouvements. A l’occasion du lancement du premier vol depuis l’aéroport de Barcelone-El Prat, ce mercredi matin, le président de Ryanair, Michael O’Leary, s’est déclaré convaincu que « La Catalogne y gagne, car Ryanair évolue de de 326 à 412 vols, par cumul de tous ses aéroports ». Au sud de la Catalogne, l’Aéroport de Reus, proche de Tarragona, réduira quant à lui ses volumes de 33 à 28 vols hebdomadaires. À travers ces nouveautés, Ryanair devient la première compagnie aérienne des territoires espagnols en termes de nombre de passagers, suite à une croissance de 32% lors du premier semestre de cette année, qui lui permet de dépasser la compagnie historique espagnol Iberia. Depuis ce mercredi, la présence de Ryanair à El Prat repose sur 8 avions, 23 destinations à bas prix, dans une prévision de 2,5 millions de passagers par an.

Partager