Langue
La Clau
Girona : les producteurs de fruits et légumes, contre les supermarchés
Langue

Les producteurs de fruits et légumes de la région de Girona, regroupés au sein du syndicat Unió de Pagesos, ont installé lundi un marché de vente directe sur la rambla de Girona pour protester contre les marges abusives pratiquées par les chaînes de supermarchés. Sous l’affiche « Volem un preu just al camp i a la ciutat » (Pour un prix juste à la campagne et en ville), les producteurs confrontés à un marché détenu à 50 % par les trois centrales d’achat des supermarchés Carrefour, Mercadona et Caprabo- Erosky, dénoncent le différentiel de prix payé au producteur, et celui auquel est soumis le consommateur, soit 300% en moyenne. Le syndicat agricole, dont les membres sont de plus en plus confrontés à des prix d’achat tirés vers le bas par les centrales d’achat, ont entamé une série de protestations comme des manifestations ou des opérations escargot sur les routes. Selon Unió de Pagesos, la chute des prix qui rend aujourd’hui insoutenable la position économique des agriculteurs sud-catalans trouve son origine dans l’application des nouvelles règles de l’Union Européenne et de l’OMC, en 2000. Ce phénomène fait écho à la grogne de juillet, dans les Pyrénées-Orientales, des producteurs nord-catalans, notamment de pêches, et souligne un dysfonctionnement des chaînes de distribution à l’échelle européenne.

Partager

Icona de pantalla completa