Langue

Référence incontournable de l’imprimerie et du packaging de la province de Girona, le groupe Alzamora, doté de 180 employés, ignore la crise. Depuis ses locaux centraux situés au coeur du polygone industrielle du Mas Xirgu, au Sud de la ville, cette société créée en 1900 a pu et su conserver son activité, jusqu’à imprimer nombre d’ouvrages d’auteurs du Roussillon. Alzamora, qui travaille à 20% à l’exportation, affiche un chiffre d’affaires de 21 millions d’euros pour 2009, qu’elle compte avoir dépassé de 2 à 3% en 2010. Emballages de packs de bière, boîte à oeuf en carton recyclé, livres pour enfants, sont quelques unes des réalisations permanentes de l’entreprise, dont le principal marché, la Catalogne, est suivi du reste de l’Espagne, et de la France. Fondée sur un savoir-faire en matière de publications locales, Alzamora a développé une technologie de pointe, distribuée sur trois sites, le premier à Sant Joan les Fonts, près de la ville d’Olot, où sont fabriqués les emballages, le second à Girona, où sont conçus et imprimés quantité de catalogues, étiquettes, sacs, ou encore manuels scolaires. La troisième chaîne de production, « Alpack Plastic », située à Olot, conçoit des emballages en matière plastique, des verres de table et des objets de décoration. Cette société, deux fois récompensée par le prix du packaging mondial Worldstar, à valeur mondiale, conçoit et fabrique également des étuis pour produits cosmétiques et des prises électriques. Le succès d’Alzamora, dont le principal concurrent à Girona, Rotimprès, imprime 4 millions d’exemplaires de journaux par semaine, parmi lesquels l’hebdomadaire La Semaine du Roussillon, ne peut échapper à une mise en parallèle avec le seul grand imprimeur de Perpignan, L’Européenne d’Impression (anciennement Imprimerie Sofreix), dont la fermeture définitive, en 2002, a entraîné le licenciement de 120 employés.

Partager

Icona de pantalla completa