Langue

Avec six mois de retard sur le calendrier initial, les travaux de creusement du tunnel du TGV dans sa traversée de part en part de la ville de Girona ont débuté ce mercredi. L’imposant tunnelier « Gerunda», de 125 m de longueur, a été mis en marche en présence du ministre-conseiller des Travaux Publics catalan, Joaquim Nadal, et du ministre de l’Industrie espagnol, José Blanco, lors d’une cérémonie conjointement considérée comme « historique ». Le tunnelier devrait avoir franchi la zone du « Parc central » de Girona, à l’issue d’un percement de 1,6 km, dans le courant de l’été, avoir de poursuivre son parcours souterrain, de 1,3 km, qui le mènera de la gare TGV jusqu’au secteur de Fontajau. Dans une déclaration enflammée, la mairesse de Girona Anna Pagans, n’a pas hésité à qualifier l’arrivée du TGV de « gran revulsiu per a la Girona del segle XXI», tout en demandant de la « patience » aux riverains, potentiellement gênés par les travaux. Selon une certification de M. Blanco, ce tronçon souterrain de la Ligne à Grande Vitesse à Girona, d’un coût de 279 millions d’euros, devrait être achevé courant en 2012, pour une jonction vers Barcelone effectuée en 25 mn. Creusé à 22 mètres sous la surface du sol, ce tunnel constitue le grand lien manquant de la liaison Perpignan-Barcelone.

Partager