Langue

La liste des partenaires de l’Agence de promotion Economique de Girona, fondée ce lundi 20 octobre, est longue. Cette structure sous gouvernance municipale est une grande cellule de réflexion, vouée à prendre des décisions stratégiques. En France, son équivalent le plus proche serait la politique globale menée par les préfectures. Elle associe les acteurs majeurs de l’économie réelle de la province environnante, sous la direction de la maire-adjointe à l’Emploi et aux Entreprises, Marta Madrenas. L’Université et le Parc Scientifique et Technologique, le pôle économique de la Députation de Girona et la Délégation territoriale du Département de l’Entreprise du gouvernement catalan y sont associés. S’y ajoutent les organisations patronales FOEG et PIMEC, quatre associations économiques, les syndicats Commissions Ouvrières et Union Générale des Travailleurs ainsi que les banques CaixaBank, Banc Sabadell et Caixa d’Enginyers. L’aéroport de Girona et la société publique ferroviaire espagnole Renfe sont également partie prenante de cet outil pratique de réflexion et d’action, qui observera une entière « austérité dans l’utilisation de l’argent public » , selon Mme Madrenas.

La captation d’investissements locaux et étrangers, l’amélioration des compétences de la population, l’innovation en matière d’industrie culturelle et le soutien au talent sont les axes de travail de cette agence. Sa création été approuvée par le conseil municipal de Girona, le 24 juillet dernier.

Partager

Icona de pantalla completa