Langue
La Clau
Girona enclenche son « archipel » de villes, avec 825.000 habitants en 2026
Langue

Le département de l’aménagement du territoire du gouvernement catalan a placé ce vendredi en exposition publique, et pour une durée de deux mois, un plan de développement territorial de la région de Girona, qui annonce notamment une population de 825.000 habitants à l’horizon 2026. Cette prévision concerne les « comarques gironines », c’est-à-dire les microrégions du territoire, qui compte actuellement environ 710.000 habitants. Ce plan global, outil de développement en matière d’urbanisme, prévoit une croissance urbanistique des plus fortes pour les villes de Figueres, Vilafant, Vilamalla, La Bisbal, Palafrugell, Mont-Ras, Olot, Besalú, Girona, Salt, Vilablareix, Banyoles, Porqueres, Cornellà del Terri et Santa Coloma de Farners, la croissance prévue dans les autres étant envisagée dans des proportions moyennes sur la période. La philosophie de ce projet, qui rejoint manifestement la théorie de l’archipel chère au sénateur de Perpignan, Jean-Paul Alduy, prévoyant de vastes zones vertes et agricoles entrecoupant les espaces urbains de la plaine du Roussillon, repose également sur l’accompagnement d’un réseau de transport ambitieux, structurant les diverses entités urbaines, tant pour le transport de personnes que de marchandises.

Partager

Icona de pantalla completa