Langue
La Clau
Georges Frêche souhaite appeler « Rivesaltes » les Banyuls et les Maury
Langue

Selon une décision régionale aux allures de gag, prononcée hier par Georges Frêche, les Appellations d’Origine Contrôlée « Banyuls » et « Maury » devraient se fondre dans la dénomination « Rivesaltes ». Le président de la région Languedoc-Roussillon a en effet défendu sur la radio publique France Bleu Roussillon l’idée de regrouper les Vins Doux Naturels nord-catalans sous un même label, dans un souci d’unification des moyens de promotion. Cependant, la bonne tenue dans la compétition mondiale, en dépit du contexte de crise viticole, des AOC Maury et Banyuls, créées en 1936, et de l’AOC Banyuls Grand Cru, née en 1972, pourrait constituer une entrave de taille, l’attachement aux identités gustatives propres étant prégnant dans les deux secteurs, par ailleurs disparates. A l’heure de la promotion des valeurs authentiques et dans un risque potentiel de déboussoler le consommateur, Georges Frêche choisirait ainsi la voie de la globalisation en retrouvant l’esprit de la marque ombrelle « Septimanie », déboutée en 2005 à Perpignan puis remplacée par la démarche jumelle « Sud de France ». Les présidents des crus Banyuls et Maury n’ont pas été associés à cette stratégie annoncée, vraisemblablement imputable à une perception éloignée.

Partager

Icona de pantalla completa