Langue

L’ouverture du tronçon de l’autoroute AP7 au niveau de Figueres, en 1975, a laissé en suspens un projet, dont l’aboutissement avait été réclamé à des dizaines de reprises. Depuis 35 ans, les automobilistes qui circulent dans le sens Sud-Nord, en remontant de Barcelone ou de Girona, n’ont en effet aucune possibilité de quitter l’autoroute au Nord de Figueres, puisqu’aucune sortie « Figueres Nord » n’existe, étrangement, dans ce sens. La Mairie de Figueres, qui n’a jamais cessé d’en exiger la création, vient enfin d’obtenir satisfaction. Ce vendredi a été officialisée la signature imminente d’un accord entre l’Etat espagnol et le concessionnaire de l’autoroute AP7, Acesa, en vue de la réalisation de travaux, très attendus. Depuis 1975, l’absence de sortie « Figueres Nord », qui existe pourtant dans le sens contraire, a suscité quantité de problèmes, car la sortie « Figueres sud », qui existe dans les deux sens, n’a pas pu compenser le manque. En réalité, le chantier annoncé, dont l’aboutissement devrait profiter économiquement à Figueres, est largement justifié par l’inauguration prochaine du Centre Pénitentiaire « Puig de les Basses » de Figueres, le plus important de la province de Girona. Cette nouvelle prison, largement visible au-dessus de l’autoroute AP7, accueillera 800 détenus. Elle fonctionnera dès les premières semaines de 2011, à l’issue d’un chantier lancé en juin 2008

Partager

Icona de pantalla completa