Langue

Le fabricant de motos Rieju, établi à Figueres, a annoncé cette semaine le lancement du projet « MIUS », pour « Mobilité individuelle urbaine durable », en partenariat avec cinq autres entreprises catalanes du secteur du deux-roues. Parmi celles-ci figureront l’entreprise de design de motos Arianetech et les fabricants de composants JJuan, Guilera, Beon Automotive et Advanced Frame Technology. Ce projet collectif, basé sur la haute technologie, recevra un soutien financier de 800.000 euros fourni par le Gouvernement catalan, à travers l’Agence Acc1o. Cette structure a pour vocation de soutenir la recherche catalane et le développement dans les entreprises, tout comme l’exportation. La société Rieju, créée à Figueres en 1934, compte aujourd’hui 150 employés, et fait partie des grands de la fabrication de motos en Espagne, par son anticipation des mutations du marché, notamment autour du développement durable. L’annonce de cette évolution vers les énergies propres correspond d’ailleurs au lancement du projet Mobec Point, qui correspond à l’implantation, en Catalogne du sud, de nouvelles stations de rechargement de deux-roues électriques, qui pourront alimenter simultanément 25 véhicules.

Partager