Langue
La Clau
Extraordinaire regain du trafic portuaire de Port-Vendres, sans euphorie
Langue

Après un regain d’activité en 2008, puis une année 2009 entièrement marquée par la baisse, au plus fort de la crise, le port de Port-Vendres va mieux. Son volume de marchandises s’est accru de 8,7 % au premier trimestre de cette année, avant d’atteindre un pic surprenant de 82,74 % entre juillet et août, ce dernier mois ayant comporté 21.527 tonnes transitées. En chiffres inter-annuels, la progression entre août 2009 et août 2010 atteint même un volume extraordinaire de 162,30 %, qui indique une reprise certaine, mais sans euphorie, car c’est un retour à la moyenne des années antérieures qui se profile. Ces données parcellaires, les plus fraîches actuellement disponibles, sont livrées par la Chambre de Commerce et d’Industrie des Pyrénées-Orientales. Leur interprétation, avec le retard imputable à leur période de divulgation, ne manquera pas d’interpeller les décideurs au sujet d’une infrastructure par laquelle 198.567 tonnes ont transité entre le 1er janvier et le 31 août. Sur la base de l’amélioration en cours, à valider lors de cette fin d’année puis en 2011, Port-Vendres pourrait confirmer la pertinence de son partenariat noué avec le port de redistribution Tanger Med, inauguré en 2007. L’atout constitué par cette plateforme marocaine, couplée au terminal fruitier portvendrais, lancé fin 2006, reste le principal espoir du port de commerce du Roussillon.

Partager

Icona de pantalla completa