Langue

Les énergies renouvelables (EnR) constituent une dynamique écologique et un élan économique, deux critères qui motivent l’association EnR 66. Ce groupe d’intérêts et d’influence, qui rassemble 50 d’entreprises du Pays Catalan, tenait son Assemblée Générale le 17 juin 2012 à la Maison de la Formation de la CCI de Perpignan et des Pyrénées-Orientales. A cette occasion, son Président, André Joffre, PDG du bureau d’études Tecsol de Perpignan, a présenté une future bourse à l’emploi et aux stages relatifs aux filières EnR, ouverte à la rentrée 2012. Cette offre, qui sera consultable sur le site de l’association, démontre une réalité à défendre. En effet, la production d’énergie solaire mondiale explose, avec 7 gigawatts produits en 2009 puis 27 gigawatts en 2011, parallèlement à une baisse des prix proche de 75 % entre 2009 et 2012. En outre, la situation française, consécutive d’un moratoire adopté en décembre 2010 par le gouvernement Fillon, a donné « un coup de frein à la dynamique de la filière », d’après André Joffre. Mais l’alternance politique consécutive à la victoire de François Hollande à la présidentielle lui fait dire que « nouvelles pistes de relance s’ouvrent ». Il s’agit notamment de la réduction de la part réservée à l’énergie nucléaire dans le mix énergétique français, qui passerait de 75 à 50 % à l’horizon 2025, ou encore de la possible attribution aux Régions, dont le Languedoc-Roussillon, d’une nouvelle compétence en énergies renouvelables.

Les énergies renouvelables suscitent du Tourisme

A l’approche de la saison estivale, une carte intitulée « Route des énergies renouvelables de la vallée de la Têt et du plateau cerdan » est lancée par EnR 66. Ce document convivial, compilant la liste des lieux consacrés aux énergies renouvelables dans les régions du Conflent et de Cerdagne, est distribué dans les Offices de Tourisme des Pyrénées-Orientales. Il s’agit d’une commande du Conseil Général des Pyrénées-Orientales.

Partager

Icona de pantalla completa