Langue

À l’aube de 2012, la SNCF tarde à fournir des chiffres officiels de fréquentation du tronçon de Ligne à Grande Vitesse (LGV) entre Perpignan et Figueres-Vilafant, inaugurée le 19 décembre 2010. L’opérateur public français préfère la discrétion «en raison de la future arrivée de la concurrence», d’après sa direction régionale montpelliéraine, interrogée le 20 décembre 2011 par le quotidien L’Indépendant de Perpignan. À l’inverse, depuis février 2011, plusieurs séries statistiques sont régulièrement fournies par son homologue espagnole, la RENFE. Celle-ci indiquait le 17 décembre 2011 que 265.000 personnes avaient utilisé ce maillon international, dans le sens Figueres-Perpignan, au cours de la première année d’exploitation. Parmi ce public, 60.720 voyageurs ont emprunté le TGV au départ de Figueres, le reste remontant du Sud, plus spécifiquement de Barcelone et Girona, par la ligne conventionnelle, promise à la grande vitesse pour fin 2012. Au strict départ de Figueres, la principale destination visée était Paris, à hauteur de 28.527 billets vendus, suivie de 20.000 billets pour Montpellier et 8.862 pour Perpignan, cette dernière ville étant séparée de seulement… Suite de cet article sur le site Opencat.

Partager