Langue

Le bilan 2014 de l’attribution d’emplois aidés dans les Pyrénées-Orientales a été communiqué le 6 janvier. Mais cette information a été éludée par les attentats du lendemain et le mouvement de soutien à Charlie Hebdo. Dans une synthèse, les services de l’Etat signalaient la signature de 708 emplois d’avenir, qui concernent des jeunes de 16 à 25 ans, 30 ans pour les jeunes handicapés, peu ou pas diplômés. Ce résultat représente 102 % de l’objectif fixé début 2014 par le ministre de l’Emploi. Les embauches en entreprise ont été au nombre de 210, contre 498 au Conseil général, à l’Agglomération Perpignan Méditerranée, dans les autres collectivités territoriales ou dans des associations.

333 jeunes aidés pour travailler dans le commerce

Parallèlement, l’année dernière, 2358 contrats d’accompagnement dans l’emploi (CAE) ont été signés « avec des demandeurs d’emploi de tous âges », une performance qui a atteint 104 % de l’objectif, pour un public de demandeurs d’emploi en difficulté dans leur accès au travail. Les contrats d’initiative emploi (CIE), à durée indéterminée ou déterminée, exclusivement dans le commerce, ont concerné 333 jeunes, soit 70% de l’objectif. En termes généraux, ces résultats démontrent le succès du dispositif gouvernemental et la difficulté, en Pays Catalan, de créer des emplois, même aidés, dans l’économie réelle. Selon la préfète Josiane Chevalier, les critères de cette dernière formule solidaire sont trop sévères. A sa demande, il viennent d’être « assouplis » par le préfet de la région Languedoc-Roussillon.

Partager

Icona de pantalla completa