Langue

Une étude intitulée «Un taux de chômage historiquement élevé», publiée le 18 février par l’Institut national de la statistique et des études économiques, brosse un premier portrait de l’emploi dans la nouvelle région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées. Ce rapport basé sur les chiffres de 2014 souligne un taux de chômage nettement plus élevé que dans le reste de la France, selon une évolution amorcée en 1982, mais avec un ralentissement de 2000 à 2007. Doté de 12% de chômage, le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées est la deuxième région la plus concernée, derrière le Nord-Pas de Calais-Picardie, contre une moyenne française de 9,9%.

Selon l’Insee, parmi les 13 département de l’ensemble régional, le taux de chômage de 15,2% relevé dans les Pyrénées-Orientales constitu un record, contre 7,4% en Aveyron, 8% dans le Gers et 5,9% en Lozère. Le rapport se penche également sur la tranche d’âge 15-24 ans depuis 2008, sujette à une croissance du chômage de 5,1% en France, 6,6 points dans la région et 9,7% en Pays Catalan, un autre record. Le 1er janvier dernier, Toulouse a ainsi reçu un territoire nouveau et de nouvelles difficultés.

Partager

Icona de pantalla completa