Langue

Dès le 2 septembre, le service de quatre trains à grande vitesse internationaux développé par la SNCF et son homologue espagnole, la Renfe, entre Paris et Barcelone, perdra deux convois par jour. Ce repli, annoncé à Barcelone, le 26 août, par le second des deux opérateurs, constitue un retour à l’offre disponible au printemps. L’ajout de trains, justifié par la fréquentation touristique estivale, induit pour Perpignan une perte d’activité prévisible. Ce renforcement de liaisons a profité aux villes de l’axe Paris-Barcelone, particulièrement la capitale du Roussillon, Figueres et Girona. Le délestement, parfaitement programmé, précède un renouvellement de cette offre l’été 2015, après publication des chiffres de fréquentation.

Les TGV supprimés depuis Perpignan sont ceux de 15h13 et 21h25. Depuis Barcelone, il s’agit des convois de 6h05 et 13h20.

Partager