Langue

Les travaux d’agrandissement partiel de l’un des quais du port de Barcelone continuent. Ce chantier comporte la fabrication, sur place, de 17 blocs de béton armé. La juxtaposition de ces éléments, sortes de gros Lego, permet de gagner du terrain sur la mer, au niveau du « Moll Adossat », quai polyvalent réservé au tourisme. Chacun des blocs pèse 4000 tonnes et flotte sur l’eau, car il contient 36 alvéoles circulaires. La fabrication de chacun de ces blocs vides, grâce à une imposante usine mobile baptisée « Kugira », a duré 5 à 6 jours. Une centaine d’ouvrier a oeuvré à cette opération comportant 1700 m3 de béton résistant à l’eau de mer et 110 tonnes de fer. Chaque bloc, appelé « tiroir », mesure 34 mètres de longueur, pour une largeur et une hauteur de 13 mètres.

Un terminal de croisières livré début 2020

Une fois fabriqués, les blocs de béton ont été remorqués par la mer jusqu’au « Moll Adossat ». Amarrés à la façon de bateaux, ils ont alors été coulés par remplissage de leurs cellules, le poids de l’eau permettant de les transformer en masses géantes. Pour compléter cette étape, 800.000 tonnes de gravats recyclés sont injectés sur le site. Cet agrandissement, lancé au cours de l’été 2018, sera finalisé début 2020, pour une exploitation immédiate des lieux. Les ferries et bateaux de croisières, notamment affrétés par la compagnie MSC, en seront les usagers.

Partager