Langue
Université de Perpignan : découverte mondiale sur les gènes volants
Langue

L’Université de Perpignan Via Domitia s’illustre au niveau planétaire par la démonstration de son chercheur Olivier Panaud, spécialiste en génomique, de la « dissémination à grande échelle des éléments transposables par transferts horizontaux chez les plantes ». Cette importante avancée, fruit d’une vaste comparaison de plantes, a été rendue possible par un partenariat liant le campus du Roussillon, le Centre National de la recherche Scientifique (CNRS) et l’Institut pour la Recherche et le Développement et l’Université d’Athens (Géorgie, USA). Elle dément le dogme fondamental de la biologie d’une transmission strictement verticale du patrimoine génétique des êtres vivants par reproduction sexuée. Les travaux de l’équipe d’Olivier Panaud, savant moderne et Galilée à son échelle, ont été remarqués en 2012 dans le cadre de la découverte mondiale du génome de la banane. Publiés ce 11 février 2014 par la revue Genome Research, ils démontrent que les éléments transposables, c’est-à-dire l’ADN mobile, surnommé « gène sauteur », abondants dans la plupart des génomes de plantes et d’animaux, peuvent désobéir au transfert vertical. Le résultat des recherches, issu de l’étude de 43 génomes de plantes courantes, permet d’affirmer que plusieurs millions de transferts horizontaux se sont produits chez les plantes à fleurs depuis la période du pléistocène, amorcée il y a 2,6 millions d’années, jusqu’à -10.000 avant Jésus-Christ.

La vigne et le palmier sont cousins

Cette découverte scientifique, effectuée par le laboratoire Génome et Développement des Plantes du campus des Pyrénées-Orientales peut expliquer le formidable succès évolutif des éléments transposables dans le monde vivant. En effet, les génomes étudiés définissent plusieurs familles d’éléments transposables, fortement semblables chez des espèces disparates. Ce cousinage a ainsi été décelé dans la vigne et le palmier, qui ont pourtant emprunté des chemins d’évolution différents, il y a plus de 150 millions d’années.