Langue

Il y a quelques semaines, des liasses de billets de 20 euros factices ont été commercialisées sur Internet. Cette introduction sur le marché, effectuée entre autres sur le plus grand site marchand chinois, concerne une quantité importante, imprimée en Chine. Jeudi 23 mai, la Gendarmerie des Pyrénées-Orientales a diffusé une mise en garde contre cette diffusion. Sa cellule de prévention technique de la malveillance (CPTM) a évoqué un «phénomène d’escroqueries réalisées au préjudice de commerçants, notamment les bars-tabacs». Une escroquerie massive est en cours, car ces simples morceaux de papier sont vendus à moins de 10 euros la liasse.

Comment reconnaître les faux billets ?

Ces billets asiatiques sont reconnaissables car ils ne sont pas dotés des sécurités présentes sur les billets réels. D’autre part, ils comportent la mention « this is not légal. It is to be used for motion props only », et la mention « Movie Money », inscrite sous la bannière de l’Europe. Il s’agit de billets notamment destinés au cinéma et aux spectacles de magie. Il est possible de les détecter en les touchant, car un vrai billet comporte du relief. En les regardant en transparence, on y distingue le nombre incomplet, le symbole monétaire, le fil de sécurité et le filigrane.

Partager

Icona de pantalla completa