Langue

Réputé pour sa brièveté, le temps des cerises est arrivé vers le 10 mai en Catalogne, avant le premier temps fort apporté par la foire de Sant Climent de Llobregat, qui s’est déroulée ce week-end dans la province de Barcelone. La prochaine étape, prévue ce samedi et ce dimanche à Céret, sera l’occasion de présenter le cru 2010 des variétés, dont la reine reste la starking, adaptée au climat et au terroir. Cette année, la coopérative Céret Primeurs revendique 150 producteurs de Céret et des alentours, labellisés sous la marque « Primélice », tandis qu’une cinquantaine d’autres assurent leur promotion indépendamment. Deux événements identiques sont prévus à 20 km à vol d’oiseau, dans le Haut Empordà, également autour de la starking. En effet la « Foire marché » de Terrades, le 6 juin, puis la foire voisine de Llers, le 13 juin, raviront aussi les amateurs d’un fruit frôlant désormais 7 euros le kilo à Céret, pour 5 euros en Catalogne du Sud. L’essor de la cerise, observé à Céret depuis les années 1860 et 1870, ne s’est jamais démenti, en dépit d’une nette chute de la production, passée d’un véritable secteur économique, fort de 5000 tonnes annuelles dans les années 1970, à une activité de plus en plus symbolique, signalée par un volume de 1200 tonnes en 2009.

Nouveau commentaire