Langue

Les multinationales Seat et Sony présentes en Catalogne Sud ont annoncé hier un plan de chômage technique au premier trimestre 2009 : ainsi, 5300 ouvriers de l’usine Seat installée dans la ville de Martorell, au Sud de Barcelone, devraient être concernés par des périodes de débrayage de 7 à 29 jours selon les chaînes de montage et les modèles assemblés. Cette mesure vient en complément d’un autre plan, en vigueur depuis novembre, jusqu’à juillet 2009, qui affecte 4500 ouvriers de cette filiale de Volkswagen, suite à la chute continue, généralisée et imprévisible du marché automobile. Les syndicats seraient déjà en ordre de bataille contre ce plan d’hyper-flexibilité mêlant des débrayages massifs à des journées travaillées en dehors des jours ouvrables. De son côté, l’entreprise japonaise Sony prend une décision unilatérale après 5 mois de négociations avec les syndicats sans résultats, d’un plan de débrayage qui affectera 275 employés sur 1300 de son usine de fabrication de téléviseurs LCD située à Viladecavalls, à l’Ouest de Barcelone. Un gel des salaires est imposé au reste des employés, initialement accepté par ses derniers. Ces mesures de restructuration font suite à la chute de 50% des ventes de téléviseurs fabriqués à Viladecavalls. Pour autant, la direction de Sony annonce qu’elle conservera ses lieux de production en Catalogne Sud et en Espagne.

Partager

Icona de pantalla completa