Langue

Le passage frontalier du Perthus/La Jonquera reste bloqué pour les poids-lourds, dans les deux sens. Suite à la grève des routiers, 700 camions sont paralysés au Nord à l’appel de l’Unostra (Union nationale des organisations syndicales des transporteurs routiers). Hier, mardi 10 juin, un accord a permis aux camions piégés de faire demi-tour, et certains, tentant d’éviter le barrage en empruntant le passage de Cerbère/Portbou, mais refoulés par les autorités, se sont échoués jusqu’à Perpignan. Au Sud, le mouvement s’amplifie et les camions, 3000 au total ce matin, engorgent les parkings géants de la Jonquera où un campement s’est improvisé. Alors que le marché international Saint-Charles de Perpignan annonce des pertes de 2 millions d’euros en deux jours, le blocus de Mercabarna, son équivalent barcelonais, menace l’approvisionnement en carburant et en denrées alimentaires. Le gouvernement catalan met en place un encadrement des convois par les Mossos d’Esquadra, la police catalane, en cas de menaces graves. Les négociations avec le gouvernement espagnol, stoppées hier suite à la mort d’un gréviste renversé par un automobiliste en Andalousie, reprennent aujourd’hui.

Partager