Langue

Le puissant groupe de santé Médipôle Sud Santé (MSS), basé à Cabestany, dans l’Agglomération Perpignan Méditerranée, amorce l’année 2012 par une étape de croissance décisive. Sa direction a révélé discrètement, fin décembre, l’injection de 90 millions d’euros dans son mécanisme de financement, afin d’assurer un développement visant à doubler son assise d’ici 2016. Connu sous l’intitulé “Médipôle” dans les Pyrénées-Orientales, la société dont le siège social est constitué depuis 2006 en Roussillon, dispose actuellement de 13 cliniques et s’est assuré un chiffre d’affaires de 175 millions d’euros en 2010, puis 220 millions en 2011. Sa prochaine étape vise un développement interne garantissant un service de qualité, et une expansion externe fondée sur le rachat de 7 nouvelles cliniques.

Le Pays Catalan, grand marché médical

MSS, qui emploie 2.200 salariés, a trouvé sur sa base catalane un terrain favorable à sa structuration. Les Pyrénées-Orientales, dont la progression démographique atteignait 1,2 % au 1er janvier 2013, pour 448.543 habitants au total, constituent un marché sûr en matière de consommation hospitalière, constituée en véritable marché. La partie haute de pyramide des âges, particulièrement visée depuis la fin du XXe siècle, devrait ainsi y comporter 189.000 personnes en 2030, dont 15.000 à 18.000 personnes âgées dépendantes, selon les projections de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). En 2012, la puissante société Médipôle Sur Santé a soigné 230.000 patients sur l’ensemble de sa zone de service, correspondant au sud-est de la France, dont les cliniques Saint-Pierre et Notre Dame d’Espérance de Perpignan, Saint-Michel à Prades, ainsi que la Clinique du Vallespir, située à Céret.

Partager

Icona de pantalla completa