Langue

La ville de Vilafant, 5500 habitants, dans le prolongement immédiat de l’agglomération de Figueres, en direction du sud, bataille ferme pour que la gare de la Ligne à Grande Vitesse du secteur porte son nom. Sur la façade du bâtiment concerné, dont les finitions s’accélèrent, est indiqué « Estació Alt Empordà », du nom de la région. Mais il s’agit d’une solution provisoire, car l’Etat espagnol doit choisir le nom définitif dans les tout prochains jours. Pour cette raison, la mairie de Vilafant, commune où est située la gare, mène une action intensive envers Madrid afin d’obtenir une reconnaissance légitime. La commune espère en effet profiter d’une notoriété internationale inespérée, offerte par la présence de son nom sur les brochures d’horaires du TGV et sur les façades du bâtiment. Déjà, en 2007, lors d’une anticipation de ce problème de nom, le conseil municipal de Vilafant avait souhaité que la gare porte pour seul nom celui de la ville, tout en critiquant la mairie de Figueres, qui s’en appropriait la présence dans ses actions de communication. A l’issue des négociations actuelles, bien que le nom de « Gare Salvador Dalí » ait été un temps envisagé, la version définitive sera vraisemblement « Estació Figueres-Vilafant ». En ce mois d’octobre, les travaux de finalisation de l’ensemble en construction portent sur la structure intérieure de la gare, qui sera la première rencontrée par les passagers descendus de Perpignan à grande vitesse, à partir du 11 décembre.