Langue
La Clau
Barcelone, ville de contrastes: bus-limousine de luxe, et bière à 1 euro
Langue

A l’instar de Paris, Barcelone dispose depuis quelques jours d’un bus agencé en discothèque, où 60 personnes peuvent visiter la ville tout en profitant des 2000 watts de son du DJ. Si, pour la capitale française, le concept est axé sur le parcours, en Catalogne l’accent est mis sur l’aspect festif. Ce type de véhicule, long de 14 mètres, étant présenté comme le modèle grand format des Lincoln et Hummer louées avec chauffeur pour les grandes occasions. En début de semaine, la mairie de Barcelone s’est cependant montrée sceptique envers ce véhicule, qui peut transporter jusqu’à 19 personnes debout, bien qu’il ne s’agisse pas d’un transport public. En parallèle, les nombreux bars de Barcelone cherchent à maintenir une activité fortement ralentie par la crise. Les établissements passés aux mains des propriétaires Chinois ont été les premiers à passer à l’offensive, en mettant le demi de bière à 1 euro, soit un prix comparable à celui pratiqué il y a 5 ans dans ce type de bars. Il ne s’agit pas d’une mesure ponctuelle limitée à certaines tranches horaires, mais d’un réel changement de stratégie.

Les bars tenus par des autochtones franchissent de plus en plus le pas, et ce sont maintenant des centaines d’établissements qui proposent au moins un demi, chacun choisissant une marque différente, à 1 euro, et parfois même pour 90 centimes. Malgré ces prix, les ventes de bière ont baissé de 8% sur les quatre premiers mois de 2011, par rapport à la même période de 2010, tandis que la vente de cette même boisson partait à la hausse dans les supermarchés. Si l’inflation liée au passage à l’euro n’a pas eu raison des multiples petits bars, la crise est peut-être en train de remettre en question un mode de vie.

Partager