Langue

Parmi son arsenal de spécialités à l’échelle mondiale, Barcelone souhaite conforter son statut de capitale européenne de la recherche. Cette ambition économique, sur la base d’une forte activité scientifique, est soutenue par une nouvelle ligne de crédits dédiés. Un partenariat public-privé vient ainsi d’être noué entre la mairie et le groupe bancaire et financier La Caixa, afin d’encourager une dynamique de recherche tous azimuts dans la ville. Déjà, en juin 2018, l’Hôtel de Ville dirigé par Ada Colau a mis sur pied un dispositif intitulé « Pla Barcelone Science », voué à renforcer l’élan lié aux découvertes scientifiques et à l’innovation. En matière de recherche sur le HIV et sur le cancer, ou de développement de l’impression 3D, la capitale catalane s’est abondamment illustrée au cours de la décennie.

900 000 euros pour soutenir un projet scientifique inventif

La stratégie de Barcelone rassemble laboratoires et institutions. Le programme d’action « Barcelona-La Caixa Living Lab » s’ajoute à ce maillage, en partenariat avec les centres de recherche IrsiCaixa i ISGlobal. L’espace éducatif CosmoCaixa et le Centre d’Innovation Urbaine Ca l’Alier sont associés à cette dynamique. Pour séduire de nouveaux centres de recherche et entreprises 900 000 euros sont disponibles. Là encore, la Catalogne démontre son procédé naturel consistant à associer un mairie, néanmoins d’extrême gauche, à un établissement financier, sans considérations morales. La stratégie engagé s’est récemment ouverte à l’ensemble de la conurbation de Barcelone, pour capter tous les talents vers la capitalité scientifique souhaitée.

Partager