Langue

Après avoir dépassé 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2014, un record absolu, l’industrie textile catalane Mango souhaite améliorer sa compétitivité. Cette entreprise barcelonaise prévoit pour 2016 la suppression de ses 22 millions d’exemplaires de catalogues papier, afin de miser uniquement sur le marketing en ligne. Dans ses boutiques, les vêtements seront renouvelés sur une cadence de 15 jours, selon le principe «fast fashion» (mode rapide), davantage adapté aux désirs de consommation.

Mango, société dirigée par Isak Andic, le Catalan le plus riche du monde, souhaite contrer son compétiteur espagnol Zara, qui prépare pour l’année prochaine son plus grand magasin mondial sur le Passeig de Gràcia de Barcelone. Cette autre industrie a déjà adopté la technique du fast fashion, en imitant la méthode de l’Américain GAP. Mango mise aussi sur la mise en marche d’une unité logistique qui se veut la plus efficace du monde, à inaugurer en 2016 à Lliçà d’Amunt, au Nord de Barcelone. Actuellement, le groupe Mango-MNG Holding affiche 2700 adresses distribuées dans 109 pays.

Partager

Icona de pantalla completa