Langue

La grande vitesse coûte en moyenne 11 % moins cher dans l’ensemble de l’Espagne depuis le 8 février, la volonté de la société ferroviaire Renfe étant de démocratiser l’accès à ses AVE, équivalents des TGV français. Cette mesure, préfigurée dès la journée inaugurale de la liaison directe Figueres-Barcelone, le 8 janvier, comporte de 30 % à 70 % de réduction sur les trains de grande distance, soit un prix de 32 euros sur la liaison Barcelone-Madrid. Cette offre intitulée « Promo » permet d’utiliser tous les trains, tous les jours, sur tous les horaires. A compter du 1er mars, des réductions de 30 % seront réservées aux moins de 26 ans moyennant un abonnement annuel de 20 euros et une réduction de 40 % est instaurée pour les personnes âgées et les enfants de moins de 13 ans. Cette stratégie progressive s’illustrera aussi à partir du 1er juin, en prévision de flux touristiques internes et étrangers, par la mise en vente de billets « multi-voyages », qui permettront d’utiliser plusieurs TGV, pour une baisse de 20 % du prix sur chacun d’entre eux.

110.030 réservations sur une seule journée

La mise en place de cette nouvelle tarification a entraîné dès la première journée une augmentation de 80 % des réservations à l’échelle espagnole, par la vente de 110.030 billets pour des AVE de grande distance, principalement sur le site Internet de la Renfe. Prévu dans moins de 100 jours, le lancement de la ligne directe Perpignan-Barcelone, sans changement de convoi à Figueres, se traduira par une adaptation de ces tarifs selon des formules actuellement concertées entre la SNCF et son homologue espagnole.

Partager