Langue

Le premier journal de la province de Girona, El Punt Avui, comporte une restructuration qui a induit le licenciement de 49 journalistes en janvier 2012. A cette première mesure doit s’ajouter, de juin 2012 à juin 2013, une réduction de salaires de 15 % pour les 293 employés du groupe Hermès, éditeur du titre, et une réduction du temps de travail de la même proportion de 15 %. Ce plan, accepté par le comité d’entreprise de Girona, est refusée par les équipes de Barcelone, anciennement employées par le journal Avui, qui a fusionné avec El Punt en juillet 2011. Dans les années 1990, El Punt, fondé en 1979, a multiplié des éditions dans une dizaine de régions catalanes, dont le Maresme et le Vallès Occidental au Nord de Barcelone, la Région de Tarragona et la capitale catalane. Ces journaux territoriaux n’ont pas survécu à la crise et El Punt imprime aujourd’hui une édition consacrée à la région de Girona et une autre, « edició nacional », penchée sur l’ensemble de la Catalogne et sur le monde.

Patron propriétaire de supermarchés et d’une chaîne de TV

La nouvelle stratégie d’austérité engagée au sein de ce journal de qualité est celle de l’actionnaire majoritaire du groupe Hermès, Joaquim Vidal i Perpiñà, entré dans El Punt en février 2012 en remplacement de Joan Bosch, acteur de l’industrie agroalimentaire du territoire. M. Vidal, ancien Président du Club Basket Girona et fondateur de la chaîne de supermarchés Valvi, dont le siège est à Girona, ainsi que de 78 % des parts de la chaîne Televisió de Girona, diffusée sur la TNT, détient 64 % des parts du groupe Hermès. Promoteur d’un réseau de médias de pays, modernes et efficaces, ce grand patron a également soutenu, à Figueres, la chaîne TNT Canal Nord, qui a dû fermer ses portes en décembre 2011 faute de ressources publicitaires suffisantes.

Partager