Langue
La Clau
Austérité totale en Espagne: baisse de 5% du salaire des fonctionnaires de l’Etat
Langue

La société espagnole a reçu la surprise ce mercredi matin de l’annonce, par le chef du Gouvernement socialiste, José Luis Rodríguez Zapatero, d’un plan d’austérité inédit. Dès le mois de juin, Madrid réduira en effet de 5 % le salaire des fonctionnaires nationaux, avant de congeler le niveau des retraites et de supprimer le « chèque nouveau-né » de 2500 euros, traditionnellement attribué aux familles, en 2011. Ces dures mesures, destinées à réduire le déficit public, présentées au Congrès des députés, ont reçu la désapprobation du leader de l’opposition au nom du très droitier Partido Popular, Mariano Rajoy, qui a proposé la suppression de la vice-présidence du Gouvernement espagnol et la fusion de plusieurs ministères, par économie. Cette comparution de M. Zapatero est intervenue après une étonnante recommandation du président américain Barack Obama, qui a conseillé au premier ministre espagnol, ce mardi, de « réduire le déficit drastiquement ». Madrid, qui applique une réduction de sa dépense publique de 15 milliards d’euros demandée par l’Union Européenne, s’est vu suggérer par le porte-parole du groupe parlementaires catalan de Convergence et Union (CiU), Josep Antoni Duran Lleida, la réduction du salaire des députés, par souci de « cohérence ».

Partager