Langue

Face aux futures concurrences du Pôle économique Espace Roussillon des communes de Claira et Rivesaltes et du Gran Jonquera, qui ouvrira ses portes en avril, l’hypermarché Auchan de Perpignan fourbit ses armes. Présentée le 5 février, la nouvelle formule de sa galerie commerciale conçue par sa filiale foncière Immochan comprend 55 boutiques, dont 15 nouvelles, l’ensemble distribué sur 6.900 m2. La version précédente respirait quelques airs du supermarché Escale construit en 1969, puis devenu Euromarché, et enfin Auchan en 1978, mais désormais, des boiseries habillent les façades de ce temple de la consommation, pour une allure plus esthétique et qualitative. Cette rénovation assortie d’un agrandissement, fruit de 13 millions d’euros de travaux amorcés au cours de l’été 2011, conforte Auchan Perpignan au rang de première destination commerciale du Pays Catalan. L’affirmation américaine « no parking, no business » y est appliquée à la lettre, par la présence de 2700 places de stationnement.

Drive, restaurants et covoiturage

Depuis l’origine, la stratégie du Groupe Auchan, deuxième groupe de distribution français dans le monde, s’attache à concentrer ses efforts sur un seul site dans les Pyrénées-Orientales, à l’inverse du premier groupe français et européen Carrefour. La mutation opérée en Roussillon, signalée en 2010 par une volonté de site à énergie positive, puis en 2011 par le lancement d’un système Drive, témoigne d’une préparation aux nouveaux enjeux. Pour retenir les consommateurs dans son périmètre et mieux déployer les exigences de « bien-être client » déployées depuis 2012 par Immochan, cet ensemble commercial se dotera prochainement de quatre restaurants au sein d’un pôle restauration, aux abords de son entrée Nord. Plus surprenante est la mise en place d’un système de covoiturage sur Internet, facilitant la convergence des clients.

Partager