Langue

La ville de Girona réussit sa mue en additionnant de puissants signes d’adéquation au XXIe siècle. Sa transformation méthodique, consacrée en 1991 par l’installation de sa nouvelle université et agrémentée d’atouts potentiels de ville à la mode, est sanctionnée en 2012 par l’intérêt de deux publications prestigieuses. Le mensuel Descobrir Catalunya lui consacre en mars son numéro 166 en titrant « Instants de bonne vie dans une ville charmante ». Sans travestissement, une fine sélection d’atouts est détaillée, parmi lesquels une histoire abondante, des traditions non surjouées, un statut qualifié de « capitale du bien manger » et une effervescence artistique étalée à l’année, souvent comparable à l’offre montpelliéraine voire toulousaine. Dans une approche éminemment barcelonaise et objectivement « bobo », le centre historique, l’ambiance et l’art de vivre, la taille humaine de Girona, exaltent le titre du groupe Sàpiens Publicacions, sis à Badalona. Cette perception extérieure, propre aux prescripteurs de destinations touristiques, met en avant le « caractère introverti » des habitants, visiblement acteurs d’une Catalogne singulière et authentique aux yeux de la cible, barcelonaise au sens le plus large.

A travers Descobrir Catalunya il est question de prospérité et de beauté, de ville pour âmes en quête d’harmonie, à l’image du titre « Girona et Florence, cousines d’esprit »… lire la suite

Partager