Langue

La mise en service du premier relais logistique d’Amazon en Pays Catalan, attendue en mars 2022, est reportée à cet été, en raison de retards accumulés lors de la construction de ce grand magasin de 4000 m2, situé en bordure de l’autoroute A9, sur le territoire communal de Rivesaltes. Ce lancement est précédé d’une étape de recrutement assurée par l’intermédiaire de Pôle emploi. Le géant du commerce en ligne embauche 50 personnes en contrat à durée indéterminée (CDI), payées au SMIC, afin d’assurer la distribution de ses produits dans l’ensemble des Pyrénées-Orientales, au départ de sa plateforme du Roussillon. Les débutants sont acceptés pour postuler à cette tâche qui requiert une flexibilité personnelle importante. 

Un sous-traitant languedocien est mobilisé

Cette offre d’emploi concerne uniquement des chauffeurs-livreurs, hommes ou femmes, qui seront amenés à travailler notamment le dimanche pour celles et ceux qui le souhaitent. Ces employés aux contrats de 35 heures hebdomadaires ne seront pas rémunérés par Amazon Logistics (la branche dédiée du mastodonte basé à Seattle) mais la SARL NY Trans, basée à Nîmes, spécialisée dans les transports routiers et le fret de proximité. Au total, une équipe de 140 personnes va œuvrer pour cette agence de livraison, située dans l’Espace Entreprises Méditerranée, à 2 km de la sortie Perpignan-Nord de l’A9.

Grèves chez Amazon France

Une certaine tourmente concerne Amazon France au sujet du pouvoir d’achat des salariés. Du 3 au 5 avril, des salariés grévistes ont arrêté le travail dans ses 8 grands entrepôts situés dans le pays, suite à une proposition d’augmentation de salaire de 3 % proposée par l’entreprise.  Cette mesure est considérée “dérisoire” par les syndicats CGT, SUD et la CFDT, qui exigent 5 %. Ce mouvement de protestation a été observé notamment à Metz, Chalon-sur-Saône et Boves, près d’Amiens.

Des craintes routières autour d’Amazon Figueres

La construction d’un site Amazon au Far d’Empordà, dans le secteur de Figueres, figure également dans l’actualité. Cet autre site, dont l’ouverture est prévue à la fin de ce printemps, pourrait rapidement provoquer une augmentation du trafic routier à ses abords. Ce magasin édifié sur une parcelle de 85 000 m2, au sein du pôle industriel Logis Empordà, suscite la création de 200 emplois. Son fonctionnement induira le passage de poids-lourds dans la commune voisine de Fortià, où la limite autorisée est de 3 tonnes afin de protéger les voiries. Une partie de la route nationale 2 étant concernée par cette mesure, l’accès des camions au site, sur le long terme, questionne la municipalité.

Partager

Icona de pantalla completa