Langue

L’année 2012 a débuté par deux notes positives pour les stratégies aéroportuaires de l’axe Perpignan-Girona, par l’annonce d’un investissement majeur en Roussillon et un appui vigoureux de la compagnie Ryanair dans le Gironès. Le 10 janvier, le transporteur low cost communiquait depuis Barcelone son retour en force à Girona, démontré par par un catalogue de 48 destinations disponibles en mars, puis 59 destinations en juin, pour seulement 23 en janvier. Pour l’économie productive de la province de Girona, le rétablissement d’une fréquence biquotidienne avec Madrid constitue un avantage déterminant, auquel s’ajoutent 19 autres offres au printemps. Le pari lancé sur Ryanair est le fruit d’âtres négociations menées par le gouvernement de Catalogne, allié, au sein d’une structure baptisée « AGI », avec la mairie, la députation et la Chambre de Commerce de Girona. Les nouvelles destinations disponibles au 25 mars sont Ibiza, à raison de quatre vols hebdomadaires, Poitiers, Aarhus (Danemark), Bydgoszcz, Gdansk et Cracovie (Pologne), Cagliari (Sardaigne), Cork et Knock (Irlande), Doncaster (Angleterre), Düsseldorf (Allemagne), Malmö, Skelleftea et Stockholm, (Suède), Nador (Maroc), Perugia (Italie), Thessalonique (Grèce)… Poursuivre la lecture sur le site d’Opencat.

Partager