Langue

L’aeroport de Girona a perdu 3,7% de son nombre de passagers au cours du mois d’octobre, en données comparées au mois d’octobre 2009. Ce recul, consécutif à une baisse de 11% en septembre, lorsque la compagnie low cost Ryanair s’installait sur l’aéroport de Barcelona-el Prat, indiquent le début d’un tassement, qui peut rassurer sa direction. Selon les données publiées ce vendredi, l’aéroport de Barcelone a accueilli 2.798.661 passagers en octobre, soit 18% de plus qu’il y a un an, dans une augmentation très significative du nombre de vols internationaux, chiffrée à 22,6%, tandis que les vols intérieurs au territoire espagnol ont progressé de 11%. Barcelone-El Prat accumule de la sorte 12 mois suivis de croissance, et un volume de 24,8 millions de passagers de janvier à octobre 2010, soit une progression de 5,7% par rapport à la même séquence de l’année dernière. Les vols internationaux entrent en ligne de compte, dans une augmentation de 7% favorisée par la présence des compagnies US Airways, Avianca, Singapore Airlines, Qatar Airways ou encore Air Canada, tandis que les destinations intérieurs représentent une avancée de 3,7%. Mais Girona subit une autre tendance, foncièrement différente, en réalité. Ce dernier aéroport a vu passer 451.421 voyageurs en octobre et 4.462.705 depuis le début de l’année, c’est à dire 4% de moins par rapport à la période janvier-octobre 2009. Le nombre d’opérations menées, établi à 3823, reste cependant non-négligeable, bien qu’en recul de 12% en octobre, tandis qu’une baisse de 7,3% était observée depuis le début de l’année, soit 38.901 départs et arrivées.

Partager

Icona de pantalla completa