Langue

Le TGV Perpignan-Barcelone sera en circulation au mois d’avril, comme le confirment des sources internes à la société espagnole Renfe, face à la discrétion de la SNCF, mais cette dernière fournit des réponses à forte incidence pour Perpignan. En effet, après les « 6 à 8 trains par jour« évoqués en novembre 2012 par son président, Guillaume Pepy, le service clients de l’opérateur français confirme désormais que « le projet prévoit pour l’instant à terme » trois allers-retours Paris-Barcelone, « dont 1 prolongé Madrid« , un Lille-Barcelone, un Lyon-Barcelone, un Genève-Madrid, un Marseille-Madrid et un « duo Toulouse/Marseille-Barcelone ».

Encore des incertitudes sur le nombre d’arrêts à Perpignan

Aucun de ces produits de transport certifiés par la SNCF ne contient expressément l’étape « Perpignan », dont l’absence semble répondre à l’évidence. En effet, la capitale du Roussillon peut être induite dans l’ensemble des offres, de moyenne ou de longue distance, mais les interrogations sur sa desserte réelle restent intactes au sujet des 8 rames invitées à emprunter obligatoirement la gare du Centre du Monde. Pour un arrêt ou une simple contrainte technique ? Le calendrier d’aboutissement de l’offre intégrale, après une période de tests de popularité et d’éventuels ajustements saisonniers, restent à préciser, faute d’annonces officielles et de réservations ouvertes à la vente.

Partager