Langue
La Clau
A Céret, le Château d’Aubiry désespérément en vente à 12 millions d’euros
Langue

Le Château d’Aubiry et ses 30 pièces, symbole de l’architecture nordique néo-baroque de la charnière des XIX et XXe siècle, est toujours en vente. Cette demeure fastueuse située aux abords de Céret a exigé 11 ans de construction, de 1893 à 1904. Exprimant la fortune et les vertiges de l’industriel Pierre Bardou-Job, oeuvre de l’architecte danois Viggo Dorph-Petersen, cette propriété est composée du château et de sa chapelle, d’une maison de jardinier et de terrasses, au sein d’un parc de 7 hectares doté de jardins à l’anglaise.

Le budget de rénovation est un repoussoir

L’ampleur des lieux et la surface habitable de 2 500 mètres carrés, décorée dans le style art nouveau, n’attirent pas les clients. Aubiry, en vente depuis 2011, ne trouve pas acquéreur, bien que son prix ait été bradé à 12 millions d’euros, contre 21 millions au départ. Le réseau immobilier Century 21 est chargé de la vente, mais l’acquisition exige tout autant de faste qu’il y a 116 ans. La rénovation des lieux, l’entretien permanent, les 14 chambres, la salle de cinéma et la cave à vin gigantesque suscitent autant d’admiration visuelle que de répulsion financière.

Partager