Langue

La société Méditerranée Yacht Service Centre (MYSC), fondée en 2009 à Canet-en-Roussillon et spécialisée dans la réparation et la maintenance navale, est contrainte de mettre fin à son activité et de procéder au licenciement de l’ensemble de ses employés. L’annonce de cette fermeture, officialisée le 3 juin 2012, signifie la fin d’une entreprise prestigieuse, filiale du Groupe Hanse, constructeur allemand qui occupe la troisième place parmi les constructeurs de voiliers de croisière au niveau mondial. Depuis l’origine, MYSC s’est consacrée à la réparation et à la préparation des bateaux, principalement produits par les marques Hanse, Moody, Fjord, Dehler et Varianta, mais n’excluait pas d’établir à Canet une unité d’assemblage de bateaux de 30 à 40 pieds.

Avec un rayon d’action concernant la Méditerranée à 60 %, cette société n’aura pas trouvé la possibilité de persévérer en Pays Catalan, dans une série de contingences économiques négatives. Ce dépôt de bilan survient dans une période douloureuse, lors de laquelle nombre d’activités productives et de maintenance liées au secteur de la navigation de luxe parvient pourtant à tirer son épingle du jeu.

Partager