Langue

Pour affronter la neige présente sur l’ensemble de la province qui l’entoure, l’Aéroport de Girona a lancé à l’aube de ce lundi son «Plan hiver». Ce dispositif, qui garantit le trafic aérien malgré le gel et la neige, permet d’effectuer les 90 rotations habituelles, grâce à la décongélation chimique des pistes et des avions, à base d’urée, suivie d’opérations de nettoyage. Pour une exigence maximale de sécurité, ce procédé est finalisé par le passage de véhicules mesureurs de friction, qui vérifient le coefficient de frottement des pistes, en accompagnement d’une vérification de tous les avions, également traités. Selon une annonce de l’entreprise publique Aeropuertos Españoles y Navegación Aérea (AENA), les 10 opérations prévues ce matin entre 6h et 8h se sont déroulées normalement, grâce à une consultation permanente des données extérieures fournies par l’Agence nationale de Météorologie, qui communique à tout moment les difficultés potentielles provoquées par le mauvais temps. Les importantes précipitations de neige de ce lundi permettent à l’aéroport de Girona de mettre à l’eppreuve son dispositif hivernal, dont est chargée l’entreprise Aena, qui a investi 3,6 millions d’euros et a formé spécialement 540 employés du tarmac de la région depuis 2008.

Partager

Icona de pantalla completa