Langue
La Clau
500.000 chômeurs en Catalogne du Sud, dont 100.000 sans aides sociales
Langue

Le chômage a atteint en juillet le chiffre record de 495.911 demandeurs d’emploi en Catalogne Sud, mais, plus préoccupant encore, 20% des concernés, soit 100.893 personnes, ne perçoivent aucune indemnité : ce chiffre devrait encore augmenter du fait de la destruction continue d’emploi et de l’allongement induit de la période de chômage, dont la durée d’indemnisation ne peut dépasser deux ans. D’ores et déjà, les plus touchés sont les populations immigrées et les jeunes, défavorisés par la législation. Paradoxalement, la RAI (Renda Activa d’Inserció), plus ou moins équivalente du RSA français, n’a été demandée que par 1,16% des chômeurs sud-catalans en fin de droits, contre 3,65 % dans le reste de l’Espagne, essentiellement par manque d’information sur cette aide limitée à 11 mois. Face à l’impact de la crise sur l’économie sud-catalane, et par conséquent sur l’emploi, le syndicat Commission Ouvrières, par la voix de sa secrétaire de socio-économie Cristina Faciaben, demande au gouvernement catalan l’application de la « Renda Garantida de Ciutadania » (Revenu garantie de citoyenneté), contenue, pour les chômeurs en fin de droit, par le statut d’autonomie de 2006. Cette demande reste encore vaine auprès du gouvernement de gauche au pouvoir à Barcelone.

Partager

Icona de pantalla completa