Langue
La Clau
30% des pommes de Girona, à l’export vers l’Europe et le Moyen-Orient
Langue

Les producteurs de pommes de la région de Girona ont entamé leur cueillette cette semaine. Cette étape, qui doit se poursuivre jusqu’au mois d’octobre, en assurant une belle amélioration en matière d’emplois saisonniers, concerne l’Indication d’Origine Protégée (IGP) « Poma de Girona », adaptée aux normes européennes. La première variété cueillie est la pomme Gala, la plus précoce, dont les volumes pour 2011 devraient représenter 13.000 tonnes. La province de Girona, stratégiquement devenue le premier territoire espagnol pour la production de pommes, suite à la fusion de ses deux grandes coopératives, l’été dernier, développe ainsi un secteur économique insoupçonné. Ses vergers de pommiers, pour l’essentiel distribués sur la région du Baix Empordà, autour de la ville de la Bisbal, au Sud de Girona, sont également présents dans l’Alt Empordà, dont la capitale est Figueres, et en moindre mesure dans les régions du Gironès et de la Selva. En 2011, les responsables de l’IGP revendiquent 2300 hectares plantées, tandis qu’en 2010, 91.000 tonnes de pommes ont été produites.

Cette année, 30% de la production labellisée « Pomme de Girona » seront destinés aux marchés extérieurs, principalement l’Angleterre, la France, et les pays du Moyen-Orient. Le gros de la cueillette devrait intervenir début septembre, par l’arrivée à maturité des variétés Golden, qui atteint 45% du total produit, et Red Delicious, qui représente 19%. Minoritaire, à 7%, la variété Granny Smith sera décrochée des arbres dès la fin septembre.

Partager

Icona de pantalla completa