Langue

Le taux de chômage a diminué sensiblement au mois de juin en Espagne, selon les statistiques publiées le 25 juillet par le ministère de l’Emploi espagnol. La baisse concerne 29.300 personnes en Catalogne du Sud, où le taux représente 23,5 %, correspondant à 873.000 individus. Cette proportion s’élève à 26,2 % pour l’ensemble des 17 communautés autonomes espagnoles, soit 5,97 millions de sans-emploi, suite à un recul de 225.200. Sans perspectives nettes d’embellie, les chiffres s’améliorent, mais l’OCDE avertissait le 25 juin d’un risque d’un chômage structurel en Espagne, avant de rappeler que ce pays détient le deuxième taux de chômage le plus fort de l’Union européenne, après celui de la Grèce.

300 millions d’euros de fonds européens contre le chômage des jeunes

Selon une estimation énoncée le 24 juillet par Artur Mas, le président du gouvernement catalan, l’engagement de l’Union européenne contre le chômage des jeunes atteindra 300 millions d’euros en 2014 et 2015. Dans les semaines qui viennent, l’Etat espagnol recevra en effet une enveloppe de 1,9 milliards d’euros, à redistribuer aux territoires autonomes, qui ont la charge des politiques de l’emploi. Le taux de chômage des jeunes atteignant 52,71 % en Catalogne, contre 19 % avant la crise, M. Mas espère un signe fort de Madrid avant de développer une stratégie ad hoc au sein du Service Catalan de l’Emploi, dont les 70 agences sont distribuées dans les quatre provinces sud-catalanes.