Langue
La Clau
2009, année catastrophique pour l’exportation au port de Port-Vendres
Langue

Le très autorisé Observatoire Economique des Pyrénées-Orientales (OEPO) a donné cette semaine une appréciation « très défavorable » de la situation des transports sur le territoire. Une nouvelle passe difficile est en effet observée sur l’ensemble de l’année 2009, dont toutes les données, désormais disponibles, « diminuent », selon l’OEPO, essentiellement informé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Perpignan et des Pyrénées-Orientales. Comparé à 2008, le nombre de passagers à l’aéroport de Perpignan a baissé de 17%, dont -42% sur les vols internationaux. Ce repli est dû « en grande partie » à la fermeture des lignes à destinations de la Grande-Bretagne, le 1er novembre 2009, rouvertes partiellement la semaine dernière par la compagnie Ryanair. Au niveau du transport de marchandises, le marché international Saint-Charles de Perpignan a subi un léger tassement de 1,1% tout en affichant 290.428 tonnes traitées, mais un chiffre catastrophique éclaire sur les flux réels du port de Port-Vendres. Car le seul port de commerce du Pays Catalan n’a généré que 4993 tonnes d’exportations, victime d’une chute extraordinaire de 51,4%, sur un volume de base, en 2008, proche du dérisoire. La baisse de ses importations, plus modeste, atteignait 16,1%, pour procurer un volume plus confortable de 82.216 tonnes.

Partager

Icona de pantalla completa