Langue

Les retombées économiques de la fête de Sant Jordi, attendue vendredi 23 avril en Catalogne, atteindront cette année 20 millions d’euros, selon la corporation des libraires de Catalogne du Sud. Le nombre de livres vendus devrait être comparable à celui de 2009, année lors de laquelle la Sant Jordi avait représenté 7,6% des ventes annuelles, soit 263 millions d’euros. Ce calcul, établi sur la base des données fournies par 700 librairies sud-catalans, signale l’excellente santé de la production et de la consommation littéraire du territoire. Cette journée, non chômée en Catalogne du Sud, pas plus qu’en Catalogne du Nord, constitue, au Sud seulement, un enjeu économique, assorti d’une vocation universelle. En effet, les nouveautés littéraires présentées cette année abordent le public enfantin, la psychologie, l’essai ou encore les voyages, tandis qu’une simple connotation « locale » devrait illustrer la fête dans les Pyrénées-Orientales. La corporation des libraires annonce 200 stands à Barcelone et 40 stands à Girona, sur un total de 400 stands prévus en Catalogne du sud, où la Sant Jordi est organisée sur une seule et même journée, tout en étant programmée essentiellement le week-end suivant en Catalogne du Nord.

Partager